Éducation financière en investissements

Éducation financière en investissements

19 septembre 2023 3 Par Edwige

L’éducation financière en investissements est le processus qui consiste à acquérir les connaissances, les compétences et la confiance nécessaires pour comprendre le fonctionnement des marchés financiers et pour prendre des décisions d’investissement éclairées, en tenant compte des risques et des opportunités. L’éducation financière en investissements est importante pour améliorer son bien-être financier, pour diversifier ses sources de revenus et pour préparer son avenir.

Pour bénéficier d’une éducation financière en investissements, il existe plusieurs moyens, tels que :

• Se former aux concepts et aux produits financiers de base, comme les actions, les obligations, les fonds, les indices ou les devises. Il s’agit de comprendre le fonctionnement, les caractéristiques et les avantages de chaque type d’investissement, ainsi que les facteurs qui influencent leur rentabilité et leur risque.

• Se tenir informé de l’actualité et des tendances des marchés financiers, en suivant des sources d’information fiables et objectives, comme des sites web spécialisés, des podcasts, des vidéos ou des newsletters. Il s’agit de se familiariser avec le contexte économique et géopolitique, les indicateurs clés, les opportunités ou les menaces qui peuvent affecter les investissements.

• Se faire accompagner par un conseiller financier professionnel, qui peut proposer un diagnostic personnalisé, une stratégie adaptée aux objectifs et au profil de l’investisseur, ainsi qu’un suivi régulier des performances et des ajustements nécessaires. Il s’agit de bénéficier d’une expertise et d’un avis neutre pour optimiser ses choix d’investissement.

Comment investir en bourse ?

 

Investir en bourse, c’est acheter des actions de sociétés cotées, c’est-à-dire acquérir des parts de propriété dans des entreprises. En achetant des actions, vous investissez dans l’économie réelle et percevez des dividendes si l’entreprise réalise des bénéfices.
Avant d’investir en bourse, il faut comprendre le fonctionnement du marché et les indices boursiers. Il faut aussi se poser plusieurs questions : êtes-vous prêt à accepter le risque, pouvez-vous placer votre épargne sur le long terme, quel temps pouvez-vous consacrer au suivi de votre investissement? Il existe deux types de marché pour acheter des actions : le marché primaire, où une entreprise propose pour la première fois des actions à un prix fixé, et le marché secondaire, où les actions s’échangent entre investisseurs à un prix fluctuant selon l’offre et la demande.
Il existe aussi différents produits financiers pour investir en bourse, comme les fonds communs de placement, les fonds indiciels cotés (ETF), les certificats d’investissement, les obligations, etc. Chacun de ces produits a ses avantages et ses inconvénients, selon votre profil d’investisseur et vos objectifs.
Pour investir en bourse, vous avez besoin d’un compte-titres, d’un plan d’épargne en actions (PEA) ou d’un plan d’épargne retraite (PER). Ces enveloppes fiscales vous permettent de détenir des actions et de bénéficier d’avantages fiscaux selon les conditions de détention et de retrait. Pour acheter et vendre des actions, vous avez besoin d’un intermédiaire financier, comme une banque ou un courtier en ligne. Il vous faudra comparer les frais de courtage, les services proposés, la qualité de l’exécution des ordres et la sécurité des transactions.

Comment choisir une action à acheter ?

Pour choisir une action à acheter en bourse, il faut prendre en compte plusieurs critères, qui peuvent être regroupés en quatre catégories : la tendance générale des marchés, les aspects fondamentaux de l’entreprise et de son secteur, les aspects techniques de l’entreprise et les aspects graphiques de l’entreprise. Voici un résumé de ces critères :

  • La tendance générale des marchés :

il s’agit de savoir si les marchés boursiers sont plutôt haussiers ou baissiers, c’est-à-dire si les investisseurs sont optimistes ou pessimistes sur l’évolution de l’économie et des profits des entreprises. Il est généralement plus facile et plus rentable d’acheter des actions lorsque les marchés sont haussiers, car la plupart des actions suivent la tendance générale.

  • Les aspects fondamentaux de l’entreprise et de son secteur :

il s’agit d’analyser la situation financière, la rentabilité, la croissance, la compétitivité et les perspectives de l’entreprise et de son secteur d’activité. Il existe plusieurs indicateurs financiers qui permettent d’évaluer la performance et la valorisation d’une entreprise, tels que le cours de l’action, le chiffre d’affaires, le cash flow, le taux d’endettement, le bénéfice net par action, les capitaux propres, etc. Il faut comparer ces indicateurs avec ceux des entreprises concurrentes et avec la moyenne du secteur pour savoir si l’entreprise est sous-évaluée ou surévaluée par rapport au marché.

  • Les aspects techniques de l’entreprise :

il s’agit d’étudier le comportement des investisseurs à travers les volumes et les prix des transactions sur l’action. Il existe plusieurs outils mathématiques et statistiques qui permettent de détecter les tendances, les supports, les résistances, les signaux d’achat ou de vente, etc. Ces outils sont appelés indicateurs techniques et font partie de l’analyse technique. L’analyse technique permet de déterminer le meilleur moment pour acheter ou vendre une action en fonction de son évolution historique et de ses probabilités futures.

  • Les aspects graphiques de l’entreprise :

il s’agit de représenter visuellement l’évolution du cours de l’action sur un graphique. Il existe plusieurs types de graphiques, tels que les graphiques en ligne, en barres, en chandeliers japonais, etc. Ces graphiques permettent d’identifier des figures ou des motifs qui reflètent la psychologie des investisseurs et qui annoncent souvent des changements de tendance ou des accélérations du mouvement. Ces figures sont appelées figures chartistes et font également partie de l’analyse technique.

En résumé, pour choisir une action à acheter en bourse, il faut combiner ces quatre catégories de critères et sélectionner les actions qui présentent une bonne performance fondamentale, une bonne dynamique technique et graphique, et qui évoluent dans un secteur porteur et dans un contexte favorable. Vous pouvez consulter les sites web que j’ai trouvés pour avoir plus de détails sur ces critères.